Jouer avec excès comporte des bénéfices

A partir du 3 septembre plus de 30 000 points de vente proposeront les tickets les plus chers de l’histoire du loto français, à… 15 euros ! « C’est important pour la France, c’est important pour vous » affirmait le chef de l’Etat lors du lancement de la loterie du patrimoine. Et voilà que l’on est invité à jouer un jeu de hasard au nom de la sauvegarde de notre patrimoine !

C’est en septembre 2017 que Stéphane BERN s’est vu confier par le Président de la République la mission d’identifier le patrimoine immobilier en péril. Après avoir reconnu 270 monuments à sauver, la solution proposée par le célèbre présentateur télé fut inattendue : faire de la sauvegarde du patrimoine commun un jeu individuel.

La règle est simple, pour chaque « ticket patrimoine » acheté, 1,52 euro seront versés à un fond spécifique de la Française des jeux, nommé « Patrimoine en péril » puis attribués à la Fondation du patrimoine.  Pour les joueurs, des prix allant jusqu’à 1,5 millions d’euros seront disponibles sauf… à la veille du weekend des Journées européennes du patrimoine. En effet, le 14 septembre il y aura un « super-loto » doté de 13 millions d’euros. Françoise NYSSEN, ministre de la Culture a par ailleurs souligné une « passion fidèle » des Français envers le patrimoine, illustrée chaque année par la présence de millions de Français aux Journées du patrimoine (12 millions de visites l’année dernière).

L’opération devrait alors rapporter de 15 à 20 millions d’euros à la Fondation. Outre l’objectif de sauver 18 monuments en priorité, peut-on espérer, plus largement, une sensibilisation sur la question de la sauvegarde du patrimoine ? Car en effet si plus de 270 monuments ont été identifiés, seuls les 18 monuments les plus emblématiques et « prioritaires » figureront sur les tickets. Ou bien, peut-on s’attendre à l’éveil de la curiosité sur ces œuvres qui construisent l’identité nationale ?

0 Comments
Leave a reply