Enquête sur les activités culturelles : mais qu’est-ce que la culture ?

L’Observatoire Cetelem a publié au mois d’avril une enquête sur les pratiques culturelles, qui permet de révéler certaines évolutions des comportements des Français. Les médias ont essentiellement retenu que plus de sept Français sur dix estiment que la culture occupe une place importante dans leur vie après la famille (89 %), les amis (83 %) et l’actualité (78 %). Regarder une série (85%) et lire (84%) arrivent en tête des activités favorites.

Une telle enquête ne va pourtant pas sans poser de question. De nombreuses activités culturelles se retrouvent exclues du sondage : il n’est ainsi pas fait mention d’écouter la radio, alors que les podcasts sont de plus en plus plébiscités par les Français, ni de regarder un documentaire sur le petit écran, alors que, là aussi, la télévision de rattrapage s’installe dans les mœurs, ou même de profiter des plateformes en ligne qui adaptent les activités culturelles aux nouveaux usages numériques. Alors que le débat sur les déserts culturels s’intensifie, nombreux sont ceux, en particulier chez les jeunes, qui profitent de ces offres sur mobiles et tablettes pour s’ouvrir à la culture.

Les enquêtes sur les pratiques culturelles des Français sont rares car difficiles : elles se heurtent toujours à la question de savoir ce qu’est, au fond, que la culture. L’an passé, Valeur(s) Cultures avait précisément voulu éviter ce problème en laissant aux personnes interrogées le soin de définir eux-mêmes ce que contenait pour eux cette notion : ils étaient alors invités à donner une note de 1 à 10 à l’importance de la culture, entendue comme un tout, dans leur vie.

La partie la plus intéressante de l’enquête est donc peut-être la question qui a consisté à demander aux Français ce que l’évocation des activités culturelles  évoque spontanément chez eux, révélant une vision assez conservatrice : cinéma, musée, théâtre, musique et concert apparaissent loin devant le voyage ou le sport. Ce classicisme se retrouve dans les questions fermées où il apparaît que, pour une majorité, regarder une série télévisée ou jouer à des jeux vidéo ne sont pas des activités culturelles. L’écart est d’ailleurs générationnel : assister à un concert de hip-hop est considéré comme une activité culturelle par 73 % des Français de moins de 35 ans mais par seulement 53 % des 50 ans et plus.

Ce débat sur ce qui est ou non culture risque encore de prendre de l’ampleur au moment où le ministère de la Culture s’apprête à expérimenter dans quatre départements, puis lancer à l’échelle nationale, le Pass Culture qui permettra à tous les jeunes de 18 ans de dépenser 500 euros dans des biens et activités culturels et à tous les Français d’accéder à l’offre culturelle autour de chez eux.

0 Comments
Leave a reply