Connaissez-vous Démos ?

Depuis 2010, le Dispositif d’éducation musicale et orchestrale à vocation sociale (Démos) s’adresse à des enfants de 7 à 14 ans, issus de quartiers relevant de la politique de la ville ou de zones rurales dont l’accès aux équipements culturels est difficile.

Initié par Laurent Bayle, directeur de la Cité de la Musique-Philharmonie de Paris et mis en œuvre dans de nombreuses régions françaises, Démos propose à ces jeunes un programme d’immersion dans l’univers de la musique classique en leur offrant  notamment la possibilité de découvrir un haut lieu du paysage culturel français contemporain : la Philharmonie.

C’est dans les centres sociaux qu’est amorcé le dispositif. Le programme est ambitieux puisque l’une des conditions pour l’intégrer est de n’avoir jamais fait de musique auparavant. Cette découverte se fait d’abord à travers la pratique du chant, de la danse ou la simple écoute de musiques variées. Puis, les participants choisissent l’instrument dont ils souhaitent apprendre à jouer et avec lequel ils composeront le futur orchestre de Démos.  Après quelques mois de formation, les apprentis musiciens obtiennent ainsi leur propre violon, trompette ou violoncelle, fournis par la Philharmonie de Paris.

Les enfants peuvent s’exercer dans les centres sociaux, chez eux, ou une fois toutes les six semaines, au sein de ce lieu exceptionnel qu’est la Philharmonie de Paris. Lors de ces grandes répétitions, ils sont environ une centaine, encadrés par des musiciens professionnels de l’institution et par des éducateurs.  Puis, c’est à Mozart, Beethoven ou Lully qu’ils s’en remettent pour faire fonctionner l’alchimie.

Au-delà de son aspect culturel et de son objectif d’initiation à la musique, ce programme a d’autres atouts. Au sein de ce collectif où chacun est indispensable, l’enfant est pleinement responsabilisé et invité à développer une rigueur personnelle dans la contribution qu’il apporte au groupe.

Tout ce travail est récompensé en fin d’année par le concert donné par l’orchestre dans la grande salle de la Philharmonie. Parents et proches peuvent assister gratuitement à la performance. De quoi faire naître de nouvelles envies.  50 % des jeunes ayant participé à ce programme ont ainsi continué l’apprentissage d’un instrument…

 

 

0 Comments
Leave a reply